Martes, 22 de enero de 2019 (Continuación)

De la défunte Société des nations (SDN), il ne nous reste que le goût d’un échec, celui de n’avoir pas réussi à empêcher l’éclatement d’un second conflit mondial, vingt ans à peine après le premier. Mais peut-être nous a-t-elle légué une idée salvatrice pour les défis de notre temps, une réponse à la crise des réfugiés que l’Europe connaît aujourd’hui.

Au début des années 1920, la question brûlante est celle de savoir que faire des réfugiés fuyant l’ancien Empire russe embrasé par la révolution d’Octobre. La famine, la guerre civile et la répression contre les Russes blancs et les intellectuels s’installent durablement en Russie.…  Seguir leyendo »