Buscador avanzado

La Catalogne et la Corse ne sont pas des cas superposables. La revendication catalane est ancienne et a été longtemps tirée vers la gauche. Ce n’est pas le cas pour la Corse, où cette revendication est plus récente et peu marquée à gauche. De plus, ces deux expériences s’inscrivent dans des histoires nationales évidemment distinctes. Dans le cas espagnol, la centralisation s’est faite dans un pays politiquement monarchiste et socialement conservateur. Dans l’autre, l’unification initiale opérée sous la contrainte a été transcendée par une Révolution qui lui a donné la légitimité théorique d’une souveraineté fondée sur la volonté démocratique.

Le devenir ultérieur, seul, a rapproché les deux trajectoires.…  Seguir leyendo »