Abbas Bakhtiari

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La “Maison du cinéma” iranien comprend 5 000 cinéastes, 29 classes d’école de cinéma, des acteurs, des administrateurs, une association de scénaristes, une association de travailleurs des industries techniques. Depuis deux ans, la crise du cinéma iranien est relatée dans la presse. Cette crise n’est pas propre à l’Iran. A l’instar d’autres pays similaires, lorsque la presse est étouffée, soit les cinéastes expriment leur désaccord, soit ils arrêtent de produire et gardent le silence.

La politique du régime est de maîtriser et surveiller tous les mouvements citoyens comme les partis politiques, les syndicats, mais également le monde des arts (cinéma, musique, sculpture), afin de neutraliser l’opposition.…  Seguir leyendo »