Abdellah Taïa

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Manifestation à Casablanca suite à l'agression d'une femme dans un bus, le 23 août. Photo AFP

L’horreur, encore une fois. Le viol banalisé des femmes marocaines, encore une fois. Khadija, 17 ans, dit avoir été séquestrée, abusée, torturée pendant des semaines par un groupe de garçons, cet été. Un scandale qui fait le buzz bien sûr, qui écœure bien sûr, qui depuis quelques jours alimente toutes les discussions au Maroc, bien sûr. Une affaire qui, malheureusement, risque d’être oubliée la semaine prochaine ou bien le mois prochain. On passera à autre chose. Une nouvelle source d’excitation collective. Rien ne sera fait. Le sujet ne sera même pas traité par la société. C’est ainsi. Ne vous étonnez pas.…  Seguir leyendo »

Le 28 octobre, au nord du Maroc, dans la ville d’Al-Hoceima, il s’est passé quelque chose de terrible, d’atroce. Un homme, Mouhcine Fikri, qui vendait des poissons sur un marché public, s’est précipité dans la benne d’un camion-poubelle pour récupérer sa marchandise.

La police, qui voulait l’empêcher de faire ce travail « illégal », venait d’y jeter tout l’espadon qu’il avait l’intention de vendre pour vivre, survivre. Dans un acte de désespoir et de résistance, l’homme croit qu’il pourra sauver son poisson, sauver sa journée, gagner un peu d’argent. Il n’a pas peur de la police qui lui dit et lui redit que c’est interdit de vendre de l’espadon en cette saison.…  Seguir leyendo »

Plusieurs jours après la terrifiante tuerie à Orlando, la plupart des dirigeants des pays arabes et musulmans ne se sont toujours pas décidés à condamner cet acte barbare, à manifester la moindre émotion pour les victimes. Pourquoi ? Qu’attendent-ils ? Il est inutile d’espérer une réaction franche, audacieuse de leur part. Les victimes étaient des gays, des lesbiennes et des transgenres. Elles ne comptent pas pour eux. Elles méritent ce qui leur est arrivé, se disent-ils.

Dans ce silence assourdissant, qui s’est exprimé alors le premier au nom des Arabes et des musulmans ? Assez étrangement, c’est Daech qui a semblé soudain remplir ce rôle.…  Seguir leyendo »

Is Any Place Safe

Friday night, after the terrorist attacks in Paris, I went out into the streets. I was confused and afraid, of course. But the terrible things that had happened — I wanted to see them for myself, breathe them in, walk among them. It was a little past 11 and the streets were deserted, silent. Paris no longer existed. Paris had fallen.
From Our Advertisers

On my way home, I ran into my 60-something neighbor Monique in the stairwell. We exchanged kisses more warmly than usual. “This is the end!” she said. “Where are we going to live now?”

“Where are we going to live now?” The question kept running through my mind.…  Seguir leyendo »

Je me souviendrai toute ma vie de ma première réaction quand j’ai appris la nouvelle des attentats du 11-Septembre. De la joie. Malgré moi, durant quelques brèves secondes, de la joie. Une explosion de joie. Les musulmans depuis trop longtemps dans la chute, la déchéance, étaient enfin vengés. L’Occident surpuissant allait enfin goûter à la même amertume, la même peur, la même terreur que nous, que moi.

Je me suis très vite rendu compte de mon erreur. Terrible et terrifiante erreur. Les terroristes islamistes qui avaient commis ces attentats spectaculaires et presque irréels n’avaient pas seulement pour ennemis les Américains et les Européens mais également des millions de simples musulmans comme moi, culturellement attachés à l’islam et ne se reconnaissant, ni dans les paroles de ceux qui le représentent officiellement, ni dans les gestes barbares de ceux, des ignorants, qui ne cessent d’appeler au djihad.…  Seguir leyendo »

In the Morocco of the 1980s, where homosexuality did not, of course, exist, I was an effeminate little boy, a boy to be sacrificed, a humiliated body who bore upon himself every hypocrisy, everything left unsaid. By the time I was 10, though no one spoke of it, I knew what happened to boys like me in our impoverished society; they were designated victims, to be used, with everyone’s blessing, as easy sexual objects by frustrated men. And I knew that no one would save me — not even my parents, who surely loved me. For them too, I was shame, filth.…  Seguir leyendo »

La révolution que connaît en ce moment la Tunisie est un miracle inespéré, et les troubles qui traversent l’Algérie sont à prendre très au sérieux. On dit depuis très longtemps que le peuple arabe est complètement endormi, soumis et incapable de crier. On dit que le pouvoir, dans pratiquement tous les pays arabes, a réussi à museler tout mouvement politique contestataire. La gauche n’y existe presque plus. Le vide politique, idéologique et intellectuel a été largement installé et maintenu comme le seul espace de vie et de mort pour les citoyens. Tout cela est sans aucun doute vrai. Tout cela résume assez bien le mépris avec lequel le peuple arabe a été traité par ses dirigeants durant ces cinq dernières décennies.…  Seguir leyendo »

Tras incluirlos en el programa de su próxima edición, el prestigioso Festival de Cartagena acaba de excluir a Nadia Yasín, hija del jeque Yasín, líder del movimiento islamista Al Adl wal Ihsan, y a Ali Lmrabet, periodista exiliado en España. Ninguno de los dos participará, pues, en los debates sobre Marruecos y su producción literaria e intelectual que tendrán lugar en tal ocasión. Como respuesta a tan inaceptable e incomprensible censura, Lola López Mondéjar, organizadora de los debates, ha dimitido del festival. Si escribo este texto es para apoyar su decisión y para anunciar mi retirada del Festival de Cartagena.

Lo menos que puedo decir es que estoy furioso.…  Seguir leyendo »