Adam P. Couts

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Un camp de déplacés syriens au nord-ouest de la province d’Idleb, en Syrie, le 11 juillet 2020. Photo d’archives AFP

Le 28 mai dernier, la Syrie est devenue l’un des 34 membres du conseil exécutif de la 74e Assemblée mondiale de la santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Douze pays se sont présentés pour occuper les douze sièges (sur 34) disponibles, la Syrie ayant été nommée – avec l’Afghanistan – par le Bureau régional pour la Méditerranée orientale de cette organisation (EMRO). Cette procédure s’est déroulée sans vote et sans qu’aucun des membres donateurs siégeant déjà dans cette enceinte ne conteste ce choix, alors qu’ils en avaient la faculté.

L’admission de la Syrie n’est qu’une des nombreuses erreurs de jugement et de gestion dans les approches humanitaires et diplomatiques de la Syrie et du Liban.…  Seguir leyendo »