Alain Ayong Le Kama

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Au-delà de la nécessaire efficacité des mesures qui seront retenues lors de la COP21 pour véritablement lutter contre le changement climatique, il faudrait d’abord garantir un minimum d’acceptabilité de celles-ci par les différentes parties prenantes.

Une des clés de cette acceptabilité – et donc de la réussite de la COP21 – est le traitement qui sera réservé aux pays dits « vulnérables », et aux pays africains en particulier… Si les mesures proposées ne vont pas dans le sens d’une réduction des injustices qu’ils subissent en matière de capacité d’adaptation au changement climatique, aucun accord ne pourra être obtenu.

Il est en effet connu que l’Afrique, notamment, souffrira davantage des effets du changement climatique, quels que soient les efforts qu’elle entreprendra en matière d’adaptation, alors que sa contribution aux émissions de gaz à effet de serre est inférieure à 4 % du total mondial.…  Seguir leyendo »