Alain Dieckhoff

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

A la fin du mois d’octobre, l’éditorialiste Nahum Barnéa, généralement bien informé, écrivait que le tandem Netanyahou-Barak était favorable à l’idée de lancer une frappe sur le nucléaire iranien. Bien que le premier ministre et son ministre de la défense aient pris soin de préciser qu’aucune décision n’était prise, un débat public extrêmement vif démarra aussitôt en Israël et au-delà.

L’avertissement du président israélien Shimon Peres selon lequel une attaque contre l’Iran était de plus en plus vraisemblable ne pouvait qu’accélérer la crainte qu’une nouvelle guerre régionale ne soit proche. La résurgence de la «question nucléaire iranienne» doit évidemment être comprise à la lumière du nouveau rapport de l’AIEA qui a établi, pour la première fois de façon aussi nette, que l’Iran travaille sans relâche au développement de l’arme atomique.…  Seguir leyendo »

Israël a fréquemment été présenté comme l’archétype de la nation en armes où toute la société est mobilisée dans l’institution militaire et préparée à la guerre. Ce choix a été clairement affirmé par la loi sur le service militaire de 1949 qui a introduit le principe d’une armée de masse constituée de trois «étages» : un groupe restreint de soldats de carrière, des conscrits (hommes et femmes appelés sous les drapeaux à 18 ans respectivement pour 36 et 21 mois) et des réservistes (pendant longtemps, les hommes devaient effectuer un mois de période de réserve jusqu’à 54 ans, aujourd’hui ils le font généralement jusqu’à 43-45 ans).…  Seguir leyendo »