Alain Frachon

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

L’Iran s’installe en position de force au Moyen-Orient. Il faut remonter à l’Empire perse pour trouver pareille situation. Des « printemps arabes », de la lutte contre le djihadisme, de ces dernières années de malheur moyen-oriental, un seul régime sort renforcé : la République islamique d’Iran. A Téhéran et à Qom la sainte, les ayatollahs portent le turban haut et fier. Vestales de la branche minoritaire de l’islam – le chiisme –, ils dictent l’histoire du Moyen-Orient contemporain.

Porte-parole et défenseurs de minorités chiites arabes longtemps méprisées ou martyrisées, les dirigeants de la République islamique contrôlent la « maison chiite » dans une bonne partie de la région – de Beyrouth à Bagdad.…  Seguir leyendo »

Il faut comprendre la colère des Espagnols – c’est celle de beaucoup d’Européens. En théorie, les Espagnols ont “tout bon”. Ils sont plus que “casher” au regard de la doxa du moment. Voilà dix-huit mois qu’ils font exactement ce que Berlin, Bruxelles et Francfort ordonnent : coupes drastiques dans les dépenses publiques, hausse des impôts, réforme du marché du travail, etc. Qu’obtiennent-ils en retour ? Pour le moment, un désastre.

Un jeune Espagnol sur deux est au chômage, funeste destin qui est celui de plus d’un quart de la population active du pays. La croissance est négative et le moyen terme ne laisse entrevoir qu’une perspective : encore la récession.…  Seguir leyendo »

Vue d’Europe, l’Europe va mal. On ne risque pas de l’ignorer. L’actualité européenne suscite une batterie de commentaires quotidiens des plus déprimants. 2010 fut à cet égard un très bon cru : matraquage à saturation des nouvelles et des prophéties les plus apocalyptiques sur l’état présent et à venir du Vieux Continent.

Les faits. A l’exception de l’Allemagne, les pays de l’Union européenne ont connu cette année une activité des plus faibles. Les perspectives pour 2011 sont à peine meilleures. La croissance dépassera péniblement 1,5 % ; le taux de chômage moyen approche 10 %. Les cures d’austérité budgétaire qu’impose la situation des finances publiques sur le Vieux Continent feront sentir leurs premiers vrais effets en 2011 – ajoutant à la déprime ambiante.…  Seguir leyendo »