Alain Gioda

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Aujourd’hui il n’existe pas de fichier unique de données climatiques mais une multitude de fichiers, contenant des données de sources diverses et de qualité variable, traitées de façon indépendante. Pourquoi ? Parce que les données climatiques ne sont pas du domaine public.

Ces données proviennent pour une bonne part des services météorologiques nationaux. Elles représentent une marchandise qui fait l’objet d’un commerce rapportant des sommes importantes aux services nationaux et leur vente participe à leurs frais de fonctionnement et de formation coûteuse et aléatoire, sachant la fuite chronique des cerveaux des pays du Sud.

Pour les obtenir, ou du moins pour en obtenir des fragments, les laboratoires des pays du Nord passent des accords de confidentialité avec ces services, souvent dans le cadre de projets de recherche, des accords interdisant leur copie à d’autres chercheurs.…  Seguir leyendo »