Alain Pellet

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La crise de Crimée ne se laisse pas facilement enfermer dans des schémas trop réducteurs en droit international. Une chose paraît certaine : la Fédération de Russie a envahi une partie de la péninsule – ukrainienne – de Crimée. Ceci porte atteinte à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, État souverain et indépendant depuis 1991. La Russie s’est du reste engagée à nouveau formellement à en respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale, dans le cadre des frontières existantes en 1994, par le « Mémorandum de Budapest » – accord international accompagnant l’accession de l’Ukraine au Traité de non-prolifération des armes nucléaires. Mettant les points sur les ‘i’, les signataires confirment, dans l’article 2 « leur obligation de s’abstenir de recourir à la menace ou à l’emploi de la force contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de l’Ukraine ».…  Seguir leyendo »