Alain Renaut

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de febrero de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Nos responsables politiques, confrontés à un nouvel apport cinématographique en matière de génocide – Salafistes, de François Margolin et Lemine Ould M. Salem –, cultivent dans certaines de leurs décisions un extravagant paradoxe. Jusqu’ici, les pires génocides de l’histoire ont obtenu une part de la reconnaissance par l’opinion publique à la faveur de films qui ont mis en images, selon des choix principiels et formels différents, ce que nous ne serions sans doute pas arrivés sans eux, dans tel ou tel cas, à concevoir ni même à imaginer.

Comme les sciences sociales par leur réflexion sur les données, comme la philosophie politique par l’éclairage que pourraient fournir ici des concepts à clarifier comme ceux de l’injustifiable, de l’indécent ou de l’extrême, le cinéma peut et doit à nouveau apporter aujourd’hui par ses images en mouvement, à l’égard de ces processus génocidaires d’un troisième type, une pierre à l’édifice de nouvelles explications et de nouvelles compréhensions dont nous avons besoin pour à nouveau combattre, mais d’abord pour juger à quel point et sous quelles formes l’humain demeure capable de l’inhumain.…  Seguir leyendo »

Comme beaucoup de philosophes français de ma génération, je suis parti d’Heidegger. Ce qui, à la fin des années 1960, m’avait attiré vers cette pensée tenait à la radicalité de la rupture proclamée avec la façon antérieure de philosopher. Le mot d’ordre du « dépassement de la métaphysique » procurait alors un moyen économique d’ouvrir la boîte contenant tout ce que la philosophie présentait d’elle dans son histoire. Cette perspective était d’autant plus séduisante dans un pays qui évalue les compétences philosophiques à la faveur d’exercices dissertatifs, impensables en Allemagne, s’accommodant volontiers d’un point de vue de surplomb et d’instruments qui créent l’apparence du savoir.…  Seguir leyendo »