Alain Trannoy

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Au fond, la sortie de la Grande-Bretagne n’est qu’une demi-surprise à la lumière de cette réflexion de Raymond Aron si on accepte de prolonger sa période de validité : « ceux qui croient que les peuples suivront leurs intérêts et non leurs passions n’ont rien compris au XXe siècle ».

A l’heure où le discours en France sur une relance de l’intégration européenne refait surface avec insistance, il faudrait de ce côté du Rhin chercher à comprendre les motivations actuelles des dirigeants allemands. Aucune passion nationaliste ni européaniste ne les agite. C’est heureux, mais s’ils suivent leur intérêt, ils n’ont aucune raison de nous suivre sur la pente d’un renforcement de la démocratie européenne, ayant obtenu en matière économique, une situation hégémonique où ils sont en mesure d’imposer leurs préférences au reste de l’Europe.…  Seguir leyendo »

La France a déclaré la guerre à l’organisation Etat Islamique et réciproquement. Le drame du vendredi 13 novembre nous rappelle que l’adversaire ne peut surtout pas être tenu comme quantité négligeable, car il agit sur trois leviers simultanément : la détermination de ses combattants, prêts au sacrifice suprême pour infliger le maximum de pertes à l’ennemi ; la liberté de circulation à l’intérieur de l’Espace Schengen sans contrôle d’identité qui lui permet d’utiliser d’autres pays européens comme base arrière et de repli ; les sympathies que suscitent son action et son projet politique dans une frange, certes très réduite de la population résidente en France, mais non négligeable, frange que l’on peut qualifier de cinquième colonne.…  Seguir leyendo »

Au cours de leur conseil commun du 19 février, les ministres français et allemands se sont fixé pour objectif un «programme de rapprochement de la structure de taxation des entreprises». La note dont nous sommes signataires au titre du Conseil d’analyse économique fait des propositions concrètes pour avancer dans cette direction.

Notre première proposition concerne le secteur bancaire. A partir de 2015, toutes les banques de la zone euro et celles de quelques autres pays européens basculeront dans le régime de la supervision unique : même régulation, même surveillance et, un peu plus tard, mêmes procédures de résolution des crises.…  Seguir leyendo »