Allen C. Lynch

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

En 1900, le ministre russe de la Guerre rendait compte de la situation stratégique de l’Empire au tsar Nicolas II. La Russie, écrivait Alexeï Kouropatkine, n’avait rien à gagner à entrer en guerre, même si elle était victorieuse. Dans le cas d’une victoire contre l’Autriche, la Russie se trouverait contrainte d’annexer les territoires de la Galicie, une région située dans l’est de l’Empire austro-hongrois, principalement peuplée par des Ukrainiens qui n’avaient jamais fait partie de la sphère d’influence de Moscou et qui se tournaient vers Varsovie, Vienne, et même Rome, pour leurs cadres de référence culturels, juridiques, sociaux et, pour nombre d’entre eux, religieux également.…  Seguir leyendo »