Andreas Rödder

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La crise grecque pousse à prendre une décision sur l’avenir de l’Union européenne. C’est ce qu’a toujours évité de faire l’Europe au cours des trois dernières décennies, manifestant une habileté de plus en plus grande dans l’art de l’esquive. Et cela va à l’encontre de la tradition qui consiste à masquer les différences par des compromis formels. Le « pacte de stabilité et de croissance » de 1996 essayait de faire cohabiter l’idée allemande de la « communauté de stabilité » et le concept français de « gouvernement économique », même s’il s’agissait d’idées antagonistes. La langue des traités européens était toujours plus ouverte et imprécise que celle par exemple de la Grundgesetz, la Constitution allemande.…  Seguir leyendo »