Andrew Diamond

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Il y a environ quatre ans, j’ai étalé sans honte ma naïveté dans les pages de ce journal en admettant avoir été séduit quand le président Barack Obama avait plaidé en faveur de l’espoir et du changement, pour reprendre son slogan «Hope and Change». Comme beaucoup d’autres autour de moi, je voyais, en cet ancien brillant professeur de droit et militant associatif, la possibilité d’un nouveau départ après les jours sombres de l’ère Bush. Et, à part les éternels insatisfaits professionnels, qui aurait osé mettre en doute la portée historique de cette élection en faveur de la cause antiraciale ? Mais, à la veille des élections de 2012, après quatre ans passés avec une famille noire à la Maison Blanche, ce lieu sacré où Ronald et Nancy Reagan ont dormi jadis – une idée qui ne cesse d’horrifier l’establishment républicain – les Etats-Unis ont l’allure d’un pays qui remonte le temps jusqu’aux années 60 et l’inégalité raciale et sociale d’alors.…  Seguir leyendo »