Anna Bonalume

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Coffins are taken away in military vehicles, Ponte San Pietro, near Bergamo, 3 April 2020. Photograph: Filippo Venezia/EPA

Lombardy is one of the richest and most productive regions in Italy and Bergamo is its beating heart. It is also my home town: the city where I spent my childhood and adolescence. The province’s million inhabitants are characterised by a strong sense of belonging: to region and to family. They take pride too in a no-nonsense, practical approach to life and a powerful work ethic.

Today, Bergamo holds the European record that no town wants: it is the place where the coronavirus pandemic has cast its darkest shadow. Bergamo is a lazaretto of pain, where the priority of hospital managers is to select only the patients they think will survive.…  Seguir leyendo »

Matteo Salvini a bousculé le paysage politique italien. En 2013, personne n’aurait deviné que la Ligue, le parti dont il est secrétaire depuis plus de cinq ans, gouvernerait le pays en 2018 et encore moins que son leader, un an plus tard, aurait eu la possibilité de provoquer la dissolution du gouvernement. En effet, les revendications fédéralistes et sécessionnistes de la Ligue du Nord en avaient fait un parti minoritaire.

En 2013, elle avait gagné 18 sièges au Parlement avec un score électoral de 4,09 %, et gouverné en coalition avec la droite de Silvio Berlusconi. Aujourd’hui, le groupe parlementaire de la « Lega -Salvini Premier » siège au Parlement avec 125 députés, recueille environ 36 % des intentions de vote et appelle à des élections anticipées afin d’obtenir les « pleins pouvoirs », expression de Mussolini reprise récemment par Matteo Salvini, ce qui lui permettrait de constituer un gouvernement tel qu’il l’entend et de dicter son agenda.…  Seguir leyendo »