Anthony Goreau-Ponceaud

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Avant même que l’Etat islamique ne revendique les attaques qui ont ensanglanté le Sri Lanka dimanche, faisant au moins 310 morts et environ 500 blessés, le ministre de la Défense, Ruwan Wijewardene, avait déclaré que la vague d’attentats était le fait d’un seul groupe et que les coupables avaient été identifiés : des extrémistes religieux. Selon ce haut responsable, des kamikazes seraient responsables de la majorité des attentats de la matinée. Le gouvernement a imposé un couvre-feu avec effet immédiat. Il a également fermé les médias sociaux et les services de messagerie afin d’éviter la diffusion de rumeurs qui sont souvent, au Sri Lanka, à l’origine d’émeutes.…  Seguir leyendo »