Anthony Sfez

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Les nationalistes catalans «modérés», principalement incarnés par le parti de centre droit Convergence et Union (CiU), aujourd’hui au cœur de la coalition indépendantiste ont, au sortir du franquisme, non seulement accepté la nouvelle Constitution espagnole et le modèle territorial qu’elle instaurait, mais également participé à son élaboration. Ils avaient toutefois une ambition affichée: en partant des ambiguïtés du texte constitutionnel, réussir à «changer l’Espagne» afin d’en faire un «Etat multinational». Cette ambition se concrétisa avec le Statut d’autonomie de la Catalogne de 2006, qui définissait dans son préambule la Catalogne comme étant une «nation» et augmentait son autonomie. Mais le Parti populaire (PP) saisit le Tribunal constitutionnel espagnol (TC), qui réduisit à néant en 2010 les ambitions des nationalistes catalans en jugeant notamment que la Constitution ne «reconnaît qu’une seule nation, la nation espagnole».…  Seguir leyendo »