Antoine Acker

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Habiendo batido el récord del mayor número de muertes diarias por la covid-19, Brasil vuelve tristemente a ser el centro de la atención mediática. Las noticias de este drama sanitario, que afecta mayoritariamente a los más pobres, suelen acompañarse con análisis breves sobre el aislamiento y la radicalización del presidente. Pero esta descripción no se atiene a lo esencial: más que fragilizado, Jair Bolsonaro se está dirigiendo sin que nada lo impida hacia la posible instauración de un régimen autoritario. Gracias al apoyo mayoritario del Estado mayor, de una base política fanatizada y de los sectores más reaccionarios de las iglesias evangélicas, el presidente pretende destruir la Nueva República, nacida en 1988 de las ruinas de la dictadura militar.…  Seguir leyendo »

Voter un livre à la main pour rejeter l’obscurantisme : le dernier geste symbolique des opposants à Jair Bolsonaro n’aura pas suffi à faire basculer le scrutin. Après avoir frôlé l’élection au premier tour, ce dernier s’est imposé, dimanche 28 octobre, avec 55,1 % des voix contre 44,9 % pour son adversaire du Parti des travailleurs (PT), Fernando Haddad.

Son élection survient au terme d’une campagne marquée par la diffusion à grande échelle de fake news sur les réseaux sociaux et par l’exacerbation de la violence physique et verbale. Dans la soirée, des militaires ont célébré la victoire dans les rues de Niteroi, ville située en face de Rio de Janeiro, à l’entrée de la baie de Guanabara, ressuscitant des images que l’on croyait appartenir définitivement au passé.…  Seguir leyendo »

Capture TV de l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva en route pour São Paolo où il a été emprisonné. Brésil, 7 avril 2018. © JEFFERSON COPPOLA/VEJA

Pourquoi l’ancien président du Brésil Lula est-il confiné en cellule d’isolement, privé de la plupart de ses visites et interdit de parole publique? Ce traitement d’exception, habituellement réservé aux criminels dangereux, soulève des interrogations. Il fait suite à la condamnation à douze ans de prison du leader du Parti des Travailleurs (PT), pour avoir supposément reçu un appartement triplex en échange de faveurs attribuées à l’entreprise OAS. De l’aveu même du Ministère public, cette sentence dépourvue de base matérielle ne s’appuie que sur les convictions des enquêteurs. Au cours d’un procès à charge, le juge n’a su ni attester l’usufruit du triplex par Lula, ni identifier un acte de favoritisme commis lors de son mandat présidentiel.…  Seguir leyendo »