Antoine Arjakovsky

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le 11 mars à Moscou, Ilya Yachine et Vladimir Milov, deux des principaux opposants à Vladimir Poutine, ont présenté devant la presse leur dossier « Poutine : le bilan 2018 ». Les deux hommes appartiennent à la nouvelle génération des hommes politiques russes qui sont les héritiers de Boris Nemtsov, assassiné le 27 février 2015 à Moscou. Ilya Yachine, né en 1983, a été élu en 2017 député de la municipalité de Moscou. Vladimir Milov, né en 1972, a été le vice-ministre de l’énergie, en 2002, du gouvernement de Mikhaïl Kassianov. Il est l’un des membres de la plateforme d’opposition créée par Alexeï Navalny en décembre 2017, avant que celui-ci n’ait été empêché de se présenter à l’élection présidentielle.…  Seguir leyendo »

It’s very possible that, in 2017, Donald Trump will attempt to bring Russia back into the fold of civilised nations by lifting sanctions. So understanding the populism of Vladimir Putin’s government is more urgent than ever.

In his remarkable book, How Russia Sees the West: An Anthology of Russian Thought, from Karamzine to Putin, published last November, Michel Niqueux defined the tenets of the dominant Russian ideology, inspired by Eurasian intellectuals and turned into policies by Putin:

Anti-West, moral and cultural conservatism, vertical power structure, assertion of military power, definition of a multipolar world as opposed to an unipolar power one headed by the USA, prize of Eurasian unity (Russia, Belarus, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Armenia) after Ukraine’s defection.…  Seguir leyendo »

Comme l’a reconnu John Kerry à Kiev, les religions en Ukraine jouent depuis trois mois un rôle pacificateur et unifiant déterminant. Elles ont favorisé l’unité nationale, résisté à un Etat corrompu et assisté les familles de «la centurie céleste» comme on appelle désormais en Ukraine les victimes des 19 et 20 février à Maidan. Ceci est aussi reconnu par les hommes politiques qui ont combattu ensemble et qui sont eux-mêmes catholiques (Arseni Iatseniouk, le Premier ministre), protestants (Olexandre Tourtchinov, le président du Parlement) et orthodoxes (Vitali Klitschko, candidat aux présidentielles). Après la victoire de l’opposition, qui s’est déroulée légalement par un vote des députés de la Rada en faveur d’une restauration de la Constitution de 2004, un vent de réconciliation des Eglises orthodoxes s’est mis à souffler au sein des communautés ukrainiennes.…  Seguir leyendo »