Antoine Basbous

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Du Caire à Bagdad, les Arabes sont soumis à une double «offensive de charme» régionale, due à la dévaluation de leur rôle stratégique : ils ont le choix entre un alignement sur Téhéran ou sur la «nouvelle Turquie» – le Maghreb étant davantage tourné vers l’Europe, tout en restant très sensible au sort des Palestiniens. En effet, la Turquie islamiste de l’AKP a progressivement reformulé son concept stratégique, grâce à son ministre des affaires étrangères, Ahmed Davutoglu. Ayant perdu de son importance dès la fin de la guerre froide, et vexée par les freins mis à son intégration dans l’Union européenne, la Turquie est engagée par cette nouvelle «doctrine Davutoglu» à s’investir dans son environnement naturel, arabe et islamique.…  Seguir leyendo »