Atila Özer

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Soldats battus ou décapités par les bandes d’islamistes et de Loups gris appelés à la rescousse par le pouvoir ; purge massive non seulement de l’armée – ce qui pouvait sembler normal –, mais aussi – plus déroutant – de la justice, de la police, de l’université ; interdiction de sortie du territoire pour les fonctionnaires ; promesse de rétablissement de la peine de mort… Tout cela indique à l’inverse que le pays s’enfonce dans l’arbitraire, et de quelle façon Erdogan entend faire fructifier cette occasion – ce «don de Dieu», selon ses propres termes.

Alors, que s’est-il passé au juste ?…  Seguir leyendo »

Quand, maire d’Istanbul, Recep Tayyip Erdogan cherchait encore à se bâtir une réputation de bon gestionnaire, il initia une kyrielle de travaux d’infrastructure et de projets immobiliers qui transfigureraient la métropole. Cette prodigieuse curée, dont ses proches tiraient parti, fut présentée comme un plan d’assainissement de l’espace urbain, que symbolisait une active politique de création de parcs et de boisement. Grâce aux arbres que Erdogan plantait, Istanbul resplendissait de nouveau. Quelques années plus tard, le rêve «islamo-conservateur» subjuguait la nation, lasse de l’incurie du vieux système kémaliste.

Mais vendredi dernier, dans le parc Gezi assailli par les forces de sécurité, le rêve, depuis longtemps écorné, a fini de tourner au cauchemar.…  Seguir leyendo »