Axel Marion

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2007. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Manifestant pro-union lors d’un rassemblement de l’organisation Société civile catalane. Barcelone, 8 oct. 2017. © ALBERT GEA

La crise catalane est une épreuve de force pour l’Espagne, mais également pour l’Union européenne (UE) dans son ensemble. Nombreuses sont les voix qui demandent à cette dernière d’intervenir. Mais la présence de l’Etat espagnol parmi ses membres ainsi que les séparatismes latents dans plusieurs autres pays européens conduisent l’UE à se montrer très prudente.

L’Europe des régions

On peut imaginer que la situation serait très différente si l’Europe s’était construite sur un autre modèle – le fédéralisme. Avec un transfert progressif et raisonnable des missions régaliennes (défense, affaires étrangères) et des outils macroéconomiques (budget européen accompagnant la monnaie unique) à un organe central, les Etats européens pourraient davantage se consacrer aux enjeux «citoyens» touchant à l’environnement, à l’économie régionale et locale, aux transports, etc.…  Seguir leyendo »