Azeredo da Silveira

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

L’adoption de sanctions économiques est devenue un instrument privilégié de la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne (UE) afin de répondre aux violations du droit international et des droits de l’homme. La crise ukrainienne révèle toutefois les limites de cet outil politique à but traditionnellement coercitif, et ce, malgré le durcissement progressif des sanctions.

L’efficacité des sanctions repose principalement sur deux paramètres : le nombre d’États qui les mettent en œuvre et l’étendue des personnes, entités et activités susceptibles d’être affectées. Seule instance compétente pour imposer la mise en œuvre de sanctions économiques à tous les États membres des Nations Unies, le Conseil de sécurité est resté impuissant, dans le cadre de la crise ukrainienne, en raison du droit de veto dont bénéficie la Russie.…  Seguir leyendo »