Bassma Kodmani

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de febrero de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Les images bouleversent l’opinion internationale. Forcément, elles sont effroyables. Après les journalistes occidentaux, puis japonais, décapités, un pilote jordanien est brûlé vif ! Les vidéos de leur exécution sont diffusées sur tous les réseaux et «l’Etat islamique» fait trembler le monde entier. C’était justement son but, il est atteint.

Là où il faudrait répondre «Nous n’avons pas peur !» comme dans les manifestations spontanées, le soir de l’attentat du 7 janvier contre Charlie Hebdo, les opinions publiques paniquées, ou des commentateurs peu avisés, désignent Daech comme «le mal absolu». Une expression qui contient toutes les angoisses que provoque cette campagne de communication par la terreur si bien orchestrée par le groupe jihadiste.…  Seguir leyendo »

Voilà plus de trois ans que les Syriens appellent à l’aide pour que s’arrête le massacre déclenché par le régime brutal de Bachar al-Assad. Plus de trois ans que les opposants syriens et tous ceux qui luttent pour le droit des peuples s’égosillent à alerter sur le risque qu’il y a à laisser une population aux prises avec la barbarie sans réagir. Ils ont aussi alerté sur ces groupes d’un autre âge qui s’implantaient en Syrie et qui rapidement n’ont plus combattu le régime pour cibler l’opposition, faisant des milliers de morts dans ses rangs. Ils ont crié dans le désert.…  Seguir leyendo »

After four months of popular demonstrations and ferocious repression, including a bloody crackdown on the central city of Hama on Sunday, the Syrian president, Bashar al-Assad, still refuses to step down, insisting that he can reform his regime.

What is keeping Mr. Assad in power is the extensive security apparatus that was engineered by his father, Hafez al-Assad, and is dominated by their fellow Alawites, a minority Shiite sect.

Alawites, who constitute just 12 percent of Syria’s population, have mostly thrown their support behind Mr. Assad, fearful that if he is overthrown they will be massacred. If the democratic opposition in Syria is going to succeed, it must first convince the Alawites that they can safely turn against the Assad regime.…  Seguir leyendo »