Benjamin Abtan

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Disons-le clairement : les héritiers du nazisme sont en position de force dans le nouveau gouvernement autrichien. En conséquence, les Etats et les sociétés civiles d’Europe doivent agir avec détermination pour mettre ce gouvernement au ban de l’Europe et boycotter la présidence autrichienne de l’Union Européenne. Je sais que cette position, consensuelle lors de la précédente participation du FPÖ – le Parti de la liberté d’Autriche –  au gouvernement de 2000 à 2006, ne l’est plus aujourd’hui. L’héritage nazi serait-il moins infamant qu’hier ? La nature exterminatrice des référents idéologiques du parti serait-elle moins dangereuse ? En effet, si ce sont essentiellement les discours antimusulmans et xénophobes, en particulier à l’encontre des réfugiés, qui ont permis au FPÖ de revenir sur le devant de la scène politique, sa matrice idéologique n’a pas varié.…  Seguir leyendo »

Varias decenas de los “principales genocidas” ruandeses viven en Europa, en particular en Francia, a menudo con total impunidad y sin ser molestados por la justicia.

Durante el transcurso del genocidio contra los tutsis en Ruanda en 1994, no solo han saqueado, torturado, violado y masacrado, sino también planeado, reclutado, enseñado y organizado.

Estos no son “meros ayudantes” del genocidio, sino que se encuentran entre sus principales responsables. Algunos de ellos están bajo órdenes de arresto internacional o ya han sido condenados por la justicia ruandesa por genocidio o cómplices de genocidio.

Desde hace más de veinte años la Iglesia Católica, que les ayudó a fugarse, ha estado protegiendo a varios genocidas.…  Seguir leyendo »

Pas un jour ne se passe en Turquie sans que celles et ceux qui défendent l’Etat de droit et la démocratie ou qui font partie de minorités ne soient violemment et massivement attaqués par l’Etat. Militants, journalistes, dirigeants politiques, universitaires, enseignants, étudiants, syndicalistes, avocats, magistrats, représentants de minorités… Ils sont harcelés, licenciés, arrêtés, emprisonnés, poursuivis, violentés. A l’est du pays, des villes entières ont été rasées et les populations civiles, essentiellement kurdes, sont martyrisées.

Ce qui est mis en actes, avec brutalité et permissivité, c’est la tentative de mise en place d’un système totalitaire, fruit de l’islamisme et du nationalisme. La guerre, menée par l’Etat contre le mouvement kurde, est tout à la fois une cause, une conséquence et une condition du déploiement de cette tentative de mise en place.…  Seguir leyendo »

Los atentados en Copenhague parecen como una réplica de los que golpearon París hace un mes. En París y en Copenhague, las víctimas fueron las mismas: defensores de la libertad de expresión, librepensadores, caricaturistas, antirracistas, policías, judíos. La misma ideología mortífera, el islamismo, armaba a los terroristas.

Estos asesinatos son más que la aplicación del proyecto macabro y totalitario de los asesinos. Tienen el propósito de radicalizar a las sociedades afectadas, para incitar un cara a cara entre el islamismo y la extrema derecha. Ambos comparten la misma visión, la de un mundo amenazado por un choque de civilizaciones en el cual el frente sería una Europa al borde de una guerra civil.…  Seguir leyendo »

Ya es un hecho: Hungría ha dejado de ser una democracia.

El presidente János Áder acaba de firmar los decretos de aplicación de las nuevas reformas constitucionales que borran del mapa los restos de oposición antigubernamental. Más concretamente, el Tribunal Constitucional ya no puede dar su opinión sobre el contenido de las leyes ni remitirse a su propia jurisprudencia, lo cual conduce a la pérdida de prácticamente cualquier capacidad de control sobre el Parlamento y el Ejecutivo.

Esta concienzuda destrucción de la democracia y sus valores, cuyo punto de partida fue el maremoto electoral causado por Fidesz en 2010, está en marcha desde hace muchos meses y a la vista de todos.…  Seguir leyendo »

Les résultats des élections italiennes sonnent comme un avertissement à l’Europe : la construction européenne est en danger car elle a perdu son sens civilisationnel. Il est dès lors vital de relancer la construction de l’Union européenne (UE) en replaçant ses valeurs fondamentales au cœur de son projet politique.

En novembre 2011, les marchés et les principaux dirigeants politiques européens avaient salué à l’unisson la nomination de Mario Monti à la présidence du conseil italien, car ils y voyaient l’assurance de l’application de la politique d’austérité qu’ils souhaitaient.

Le même mois, ils avaient applaudi l’accession de Lucas Papademos au poste de premier ministre en Grèce, après que George Papandréou avait du démissionner suite à sa proposition de référendum sur le plan d’austérité imposé par la troïka.…  Seguir leyendo »

Le rapport des juges Trévidic et Poux sur l’attentat du 6 avril 1994 contre l’avion du président rwandais Habyarimana, qui a été l’élément déclencheur du génocide des Tutsis, est formel : contrairement à ce qu’avait affirmé le juge Bruguière, ce ne sont pas les Tutsis du Front patriotique rwandais (FPR) qui en sont les auteurs.

Dès lors, la question se pose : qui sont les responsables de l’attentat ? Si le rapport n’en apporte pas la preuve matérielle, il désigne implacablement les extrémistes du “Hutu Power”. Ceux-là même qui, quelques heures à peine après l’attentat, érigèrent des barrages dans Kigali et distribuèrent des listes préétablies de Tutsis à éliminer comme des “Inyenzi” (“cafards”), mettant ainsi en application le plan génocidaire.…  Seguir leyendo »