Benoît Pellistrandi

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Julio de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Appelés aux urnes pour la deuxième fois en six mois, les Espagnols, en dépit de leur scepticisme sur la nécessité de ce nouveau scrutin, ont voté massivement (70 %) le 10 novembre. Et les résultats révèlent la fluidité du corps électoral, amplifiée par une proportionnelle à fort biais majoritaire. La carte électorale, entre avril et novembre, a été profondément remaniée.

Depuis 1982, le système partisan espagnol s’organisait autour du clivage gauche-droite. A partir des années 1990, il a dû faire une place aux nationalistes catalans et basques, dont le concours se révélait essentiel pour la configuration d’une majorité parlementaire. En 2015, à l’issue d’une législature dominée par le Parti populaire (PP) et marquée par une politique d’assainissement financier sévère, les électeurs espagnols avaient abandonné le bipartisme et installé dans le paysage politique deux nouveaux partis.…  Seguir leyendo »

Dans un éditorial publié dans son édition du 18 octobre et appelant à « sortir de l’impasse » en Catalogne, Le Monde estime que les scènes de violence urbaine à Barcelone ont pour « détonateur (…) l’arrêt de la Cour suprême qui (…) a infligé de lourdes peines » à neuf dirigeants indépendantistes. Peines dont la « pertinence », poursuit l’éditorial, mérite d’être interrogée et qui conduisent à « maintenir un climat d’exceptionnalité en Catalogne ». Le journal exhorte le royaume d’Espagne à « prendre garde à ce que cette sentence ne fasse pas jurisprudence en aboutissant à la restriction des droits de réunion, de manifestation ou de libre expression ».…  Seguir leyendo »

Para cualquier observador exterior la evolución de Cataluña a lo largo del último decenio suscita perplejidad cuando no asombro. Lo último -el apoyo de parte del Parlament de Cataluña y de alcaldes independentistas a los recientes miembros de los CDR imputados por terrorismo- acentúa la impresión de que estamos frente a una rebelión antidemocrática y antiliberal. ¿Cómo hemos llegado a este punto? ¿Cómo reaccionará la sociedad española a las actitudes que los partidos independentistas catalanes van a fomentar en cuanto sepamos la sentencia del juicio del procés?

Desde 2012, algunos partidos y responsables políticos, apoyados en una base popular importante pero no mayoritaria, iniciaron un camino cuyo objetivo era la independencia.…  Seguir leyendo »

L’intervention solennelle du roi Philippe VI, mardi 3 octobre, signifie un tournant majeur dans la crise catalane et espagnole. Le chef de l’Etat a invoqué ses fonctions constitutionnelles pour redéfinir le périmètre du conflit politique en cours.

Là où d’aucuns attendaient un message un peu neutre et des paroles suffisamment générales pour amorcer un dialogue, le roi Philippe VI a choisi de faire entendre les vérités de l’Espagne constitutionnelle.

La première est que l’Espagne est une démocratie solide, qui compte quarante ans de pratique démocratique et que dans cette Espagne, toutes les opinions peuvent être défendues et diffusées dans le respect de la loi car « sans ce respect, il n’y a pas de vie démocratique possible en paix et en liberté, ni en Catalogne, ni dans le reste de l’Espagne, ni dans aucune autre partie du monde ».…  Seguir leyendo »

Dans le Libération des écrivains, le 21 mars, Sergi Pàmies proposait une lecture historique et culturelle de l’Espagne qui concluait au caractère absurde, orgueilleux et tragique du pays. Son histoire porterait encore la marque «de son monstrueux héritage génétique : Inquisition, caciquisme, fureur impériale et national-catholicisme» !

Si la démonstration est brillante, drôle même, elle n’en reste pas moins fausse.

Héritière de la légende noire espagnole qui veut voir dans ce pays complexe, hanté par les mythes – de la corrida et de sa signification métaphysique (celle que chacun y met) à l’épopée anarchiste en passant bien entendu par le quichottisme – un fil rouge qui expliquerait l’incapacité des Espagnols à construire une nation solide et rationnelle.…  Seguir leyendo »