Bernadette Forhan

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Manifestation pour soutenir les Sahraouis du groupe de Gdeim Izik, à Salé en décembre 2016. Photo Fadel Senna. AFP

Depuis dix ans, 19 prisonniers politiques sahraouis sont injustement emprisonnés suite à un procès inique, entaché notamment par l’utilisation d’aveux obtenus sous la torture. Ils sont actuellement rejugés. Un procès éminemment politique, avec en toile de fond la question très sensible de l’autodétermination du Sahara occidental. Verdict prévu le 25 novembre. Dix ans. 3 650 jours. 87 600 heures. Cela fait dix ans qu’ils attendent, dans leur geôle, que justice soit rendue. «Ils», c’est le groupe de Gdeim Izik. De quoi s’agit-il ?

L’affaire remonte au 8 novembre 2010. A l’époque, dans le territoire du Sahara occidental, 20 000 Sahraouis manifestent pacifiquement au lieu-dit Gdeim Izik, au sud de la ville de Laâyoune, afin de protester contre les discriminations dont ils s’estiment victimes de la part du gouvernement marocain et revendiquer leur droit à l’autodétermination.…  Seguir leyendo »