Bilal Tarabey

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Manifestation à Beyrouth le 18 octobre après l’annonce par le gouvernement d’une taxe sur l’application WhatsApp. Photo Stéphane Lagoutte. Myop pour Libération

L’oud est un instrument à cordes arabe. Un luth, dont la voix profonde se situe à proximité de celle du violoncelle. Ce mardi 29 octobre au soir, son chant résonne sous les fenêtres du palais du Premier ministre. Il donne le rythme à une foule en ligne qui entame un dabke, la danse antique du monde est-méditerranéen, qui ne s’est jamais perdue. En fin de journée, le chef du gouvernement libanais, Saad Hariri, a présenté sa démission.

Une petite victoire. La grande est ailleurs.

Plus tôt dans l’après-midi, à l’heure où ceux qui nettoient après les manifestations de la veille font la sieste, et ceux qui viennent le soir ne sont pas encore arrivés, les partis chiites Amal et Hezbollah ont envoyé des groupes de casseurs briser la contestation.…  Seguir leyendo »