Brahim Sahraoui

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Une hémorragie vient de frapper l’espace intellectuel, culturel et littéraire arabe. En Effet, depuis le mois de mai dernier, et outre l’islamologue franco algérien Mohamed Arkoun parti le 14 septembre, quatre des plus illustres figures de cet espace viennent de disparaître. Il s’agit des penseurs et philosophes : le marocain Mohamed Abed al Jabiri décédé le 3 mai et l’égyptien hérmeuneute et exégète “moderniste” Nasr Hamid Abou Zid, décédé lui le 9 août. Le romancier algérien Tahar Ouattar, qui s’est éteint le 12 août. Enfin, le poète, romancier essayiste diplomate et ministre saoudien Ghazi Abderrahmane Al Qusaibi, disparu le 15 août.…  Seguir leyendo »