Bruno Latour

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La tragique élection de Trump a l’avantage de clarifier la situation politique d’ensemble. Le Brexit n’était pas une anomalie. Autant qu’on le sache et qu’on se prépare pour la suite. Chacune des grandes nations qui ont initié le marché mondial se retire l’une après l’autre du projet.

Le prolongement de cette démission volontaire est d’une clarté terrible : d’abord l’Angleterre ; six mois plus tard les Etats Unis, qui aspirent à la grandeur des années 1950. Et ensuite ? Si l’on suit les leçons de l’histoire, c’est probablement, hélas, au tour de la France, avant celui de l’Allemagne. Les petites nations se sont déjà précipitées en arrière : la Pologne, la Hongrie et même la Hollande, cette nation pionnière de l’empire global.…  Seguir leyendo »

Les artistes donnent parfois d’avance la clé de l’actualité. Je ne fais pas allusion au roman de qui vous savez, mais au film Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako. On y voit un imam local s’opposer aux djihadistes d’importation. Islam contre islam ? Non, un très vieil islam confronté à des étrangers incapables de comprendre les mœurs du pays sur lequel ils mettent la main.

Si cela vous rappelle quelque chose, c’est que les djihadistes agissent contre la cité vénérable comme les colonisateurs de jadis. Au nom de l’autorité indiscutable des modernisateurs : « Il faut changer votre vie, radicalement, et tout de suite. …  Seguir leyendo »

Le 1er novembre, à Berlin, il s’est passé un événement aussi minuscule que décisif : pour la première fois le groupe de travail du sous-comité pour la stratigraphie du quaternaire s’est réuni au complet sous la présidence d’un géologue britannique, Jan Zalasiewicz. Pas de quoi faire les gros titres ? Vous vous trompez. Ils se réunissaient pour notre bien, je veux dire pour décider dans quelle époque géologique nous devrions dorénavant nous situer. Voilà qui est plus surprenant. Il se trouve en effet que, derrière la négociation climatique, il s’en cache une autre plus décisive encore. La question est de savoir si nous nous trouvons encore dans l’holocène, comme on nous l’a enseigné à l’école (grosso modo, la période plutôt calme des 13 000 dernières années qui nous séparent de la dernière glaciation), ou bien si nous sommes entrés dans une autre époque de la Terre, beaucoup plus agitée.…  Seguir leyendo »