Carlos Quenan

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Alberto Fernandez, le candidat péroniste du Frente de todos (Front de tous), s’est imposé comme prévu, lors du premier tour de l’élection présidentielle de l’Argentine qui s’est tenu dimanche 27 octobre. Il devra relever des défis de taille dans un pays empêtré dans une grave crise économique et sociale. Un pays qui, de surcroît, est un « habitué » des crises et perçu de l’extérieur, comme bloqué et peu fiable, en raison de sa conflictualité interne exacerbée et d’incidents répétés de paiements extérieurs. Cette perception résulte, en effet, de deux facteurs étroitement liés.

En premier lieu, l’Argentine se caractérise par l’absence de compromis socio-institutionnels stables qui puissent donner cohérence et viabilité sur le long terme au processus de développement.…  Seguir leyendo »