Carolina Cerda-Guzman

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Contre toute attente, après trente ans d’apathie, le peuple chilien s’est réveillé. Pour de nombreuses personnes il s’agit d’un choc, tant la société chilienne avait semblé jusque-là se conformer sans faire de vagues aux règles du libéralisme économique et à celles d’une démocratie représentative de notables. L’apathie du peuple chilien avait une explication : une sorte de pacte de silence visant à éviter de rouvrir les plaies d’une dictature militaire qui a régné au Chili de 1973 à 1989. Mais, au fil du temps, le coût de cette transition « pactée » devenait de plus en plus exorbitant pour la société chilienne : une éducation publique en lambeaux, un système de santé inaccessible, des pensions de retraite faméliques et, la goutte qui fit déborder le vase, un transport en commun de plus en plus cher.…  Seguir leyendo »