Caroline Fourest

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La liberté est du côté des Frères musulmans”. C’est le titre d’une tribune savoureuse signée Hani Ramadan. Il nous invite à ne surtout pas “stigmatiser” l’extrême droite égyptienne. Ni elle ni son fondateur, présenté comme le quasi-précurseur de la démocratie en Egypte. On pourrait en rire, si autant de libertés n’étaient pas menacées par cette propagande.

En 2002, Hani Ramadan a commis une autre tribune, “La charia incomprise”, pour nous expliquer que la lapidation était “une forme de purification” et le sida un châtiment divin. Il publie régulièrement des ouvrages pour vomir la libération sexuelle et la laïcité, comme autant de péchés occidentaux à refuser.…  Seguir leyendo »

L’islam politique sunnite radical de ces dernières décennies a mijoté dans deux laboratoires : l’Egypte et le Pakistan. Alors que le premier bouillonne d’espoirs fragiles, le second s’enfonce dans l’obscurité. L’assassinat du ministre des minorités religieuses, Shahbaz Bhatti, a de quoi inquiéter. L’homme voulait réformer la loi sur le blasphème, héritée de l’Empire britannique, mais renforcée par le général Zia, en 1982, pour faire plaisir aux intégristes. Elle sert, depuis, à opprimer les minorités religieuses, notamment ahmadis, hindoues et chrétiennes. Ils sont près de 600, dont 80 chrétiens, à croupir en prison à cause de cette loi.

Comme ces deux infirmières, arrêtées, en 2009, pour avoir affiché une image de Jésus en croix : un blasphème, puisque Jésus n’a pas été crucifié selon l’islam.…  Seguir leyendo »