Caroline Roussy

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Des Burundais réfugiés, en 2015, sur les bords du lac Tanganyika en Tanzanie, à quelques kilomètres du Burundi. Photo Reuters

C’est un euphémisme que de l’affirmer : les frontières héritées de la colonisation continuent d’exaspérer, d’irriter les Africains et d’alimenter les plus vives polémiques. Matrices exogènes ayant concouru à entériner des micro-Etats, des enclaves, des culs-de-sac, des Etats-nations plastiques… les arguments abondent pour les disqualifier sur l’autel du mal-développement du continent africain. Dans une tribune publiée dans Courrier international en mai 2017 le politologue Achille Mbembe plaidait en faveur de leur abolition, dernier stade, selon lui, de la décolonisation. Le ressentiment à l’égard des frontières, stigmates les plus visibles de la colonisation, ne peut être déconsidéré tant il exprime et catalyse une souffrance des peuples dominés, colonisés.…  Seguir leyendo »