Chantal Compaoré

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Dans le monde entier, des femmes vivent sous la menace des mutilations génitales féminines ou en subissent les conséquences. Rien qu’en Afrique, environ 3 millions de filles et de femmes sont soumises à cette pratique chaque année et l’on estime à quelque 92 millions les femmes à en avoir été victimes.

La justification de cette amputation varie entre les pays. Dans certaines parties du continent, les textes religieux sont invoqués de manière erronée. Dans d’autres, ce sont des traditions culturelles qui contribuent à maintenir la pratique vivante. Mais quel que soit le raisonnement avancé, les mutilations génitales féminines (MGF) constituent une violation flagrante des droits humains les plus fondamentaux et doivent être éradiquées.…  Seguir leyendo »