Charif Majdalani

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Une des choses les plus stupéfiantes dans le soulèvement du peuple libanais, c’est sa soudaineté et l’incroyable rapidité avec laquelle il s’est propagé pour mettre, après trois jours seulement, deux millions de personnes dans les rues, soit la moitié de la population du pays. Pourtant, depuis des années, la société libanaise semblait comme anesthésiée, prise en otage par un système de gouvernement basé sur le consensus et la coalition des partis politiques.

Ce système pervers et stérile avait permis de confisquer l’Etat au bénéfice de ces partis et de leurs chefs qui ont entrepris de noyauter les administrations publiques et les institutions et de monnayer le moindre service auquel tout un chacun a droit, transformant le rapport entre dirigeants et citoyens en rapport mafieux.…  Seguir leyendo »