Charles Urjewicz

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

A quelques centaines de kilomètres de la Crimée, le Sud-Caucase observe avec inquiétude la montée de la tension en Ukraine. Terre des « conflits gelés », l’Abkhazie, le Haut-Karabakh et l’Ossétie du Sud se sont proclamés indépendants à la suite de mouvements séparatistes qui ont profondément déstabilisé de jeunes Etats à peine sortis du système soviétique.

Dès les années 1990, l’Azerbaïdjan et la Géorgie avaient cru trouver aide et protection auprès des puissances occidentales qui voulaient voir dans les ressources énergétiques de la Caspienne une alternative. Les tubes devaient apporter les ressources indispensables à des économies fragiles, ils allaient également assurer la sécurité à une Géorgie aux rapports déjà difficiles avec la Russie.…  Seguir leyendo »

A l’heure où la confrontation russo-ukrainienne prend un tour dramatique, la tentation est grande de s’en tenir à des analyses à l’emporte-pièce : d’un côté, la Russie, un Etat héritier d’une histoire millénaire qui plongerait ses racines dans un Empire des steppes aux improbables origines européennes, toute à l’ivresse de retrouver sa puissance passée. Face à elle, l’Ukraine, un jeune Etat victime d’un impérialisme prédateur, fragilisé par sa diversité linguistique et culturelle, mais rassemblé par un projet démocratique et européen.

La Crimée, début d’une reconquista russe ? La réalité est plus complexe. Après la pérestroïka et le chaos des années Eltsine, la «nouvelle Russie» semble renouer avec son histoire : l’extension continue d’un territoire d’un seul tenant, au sein duquel les «terres de la nation russe» se mêlaient, au point de ne plus s’en distinguer.…  Seguir leyendo »