Chloé Froissart

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La crise, initiée par un projet de loi d’extradition vers la Chine, est bien plus grave que le « mouvement des parapluies », qui défendait une véritable démocratisation pour Hongkong. Traditionnellement, les Hongkongais sont plus attachés à défendre leur identité – c’est-à-dire la semi-autonomie dont ils jouissent dans le cadre du principe « un pays, deux systèmes », dont l’indépendance de son système judiciaire est l’un des piliers – qu’à se mobiliser pour l’approfondissement des réformes politiques.

C’est pour cela que les mobilisations, qui ne montrent aucun signe d’affaiblissement depuis deux mois, ont d’emblée rassemblé une population plus nombreuse et plus diversifiée que le mouvement de 2014, qui était avant tout un mouvement étudiant.…  Seguir leyendo »