Choukri Hmed

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La nomination du Dialogue national tunisien, dirigé par un quartet regroupant la puissante organisation syndicale, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica, syndicat patronal), la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) et l’ordre des avocats au prix Nobel de la paix pour 2015 a provoqué, en Tunisie comme à l’étranger, un concert de louanges et d’autosatisfaction. Rappelons les faits. Après les élections d’octobre 2011, qui ont amené le parti islamiste Ennah-dha à exercer le pouvoir aux côtés de deux autres partis (la troïka), l’Assemblée nationale constituante et le gouvernement ont été la cible de critiques de plus en plus acerbes.…  Seguir leyendo »

La Tunisie s’apprête à élire un nouveau président pour sa toute jeune République. Nidaa Tounès, la coalition qui a emporté le plus grand nombre de sièges aux dernières élections législatives, présente le candidat donné favori : Bèji Caid Essebsi. Sa candidature est également appuyée par Afek Tounès, parti néolibéral de «compétences», et confortée par des retraits in extremis de candidats en sa faveur. Celle-ci rallie au-delà tous ceux qui sont terrorisés par la dramaturgie sécuritaire au point de souhaiter le retour du régime autoritaire ou de minimiser les risques de sa restauration.

De nombreuses critiques ciblent cet homme politique. Au-delà de son âge et de son état de santé, l’argument le plus puissant à son encontre est qu’il est le candidat choisi par une coalition politique qui, en dépit de la présence de figures démocrates, représente les forces contre-révolutionnaires de la Tunisie.…  Seguir leyendo »