Christian Saint-Etienne

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Abril de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Les titans de la tech ont une influence croissante sur les chaînes de valeur mondiales. Faut-il tolérer ces oligopoles ou les casser ? Les Gafam américains (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) et Bathx chinois (Baidu, Alibaba, Tencent, Huawei et Xiaomi) sont à la fois des acteurs prédateurs et des instruments de puissance pour les pays où ils ont leurs sièges. Ces titans sont des oligopoles sur leur territoire respectif (triade élargie, dont l’Europe, pour les Gafam ; Chine pour les Bathx), qui dominent les technologies de demain (intelligence artificielle, 5G, voiture autonome, etc.). Ils stockent, utilisent et revendent nos données sans payer d’impôts dans les pays où ils créent de la valeur économique.…  Seguir leyendo »

De restructuration de la dette grecque en recapitalisation des banques, d’attaques contre la dette italienne en avertissement donné par l’agence de notation Moody’s concernant le triple A de la France, de ralentissement de l’économie en difficultés à tenir les objectifs de réduction du déficit, apparemment «tout fout le camp». Comment en est-on arrivé là ? Non seulement la monnaie unique a été mal conçue, mais les pays du sud de la zone euro ont cru pouvoir s’affranchir de la discipline budgétaire en rejoignant la zone, quand il fallait redoubler d’effort.

Pour comprendre les problèmes de la zone euro, il faut réfléchir à la situation des cinquante Etats constituant les Etats-Unis.…  Seguir leyendo »

L’euro était un pari et reste un pari. Adopter une monnaie commune, entre des pays ayant des niveaux de développement et des structures économiques très divers, supposait qu’une union politique se mettrait rapidement en place pour gouverner la zone monétaire et organiser les transferts nécessaires entre ses membres.

En effet, instaurer une monnaie commune dans une vaste zone économique entraîne une polarisation de l’activité économique selon les avantages comparatifs des régions qui composent la zone. Si, de plus, un pays de la zone mène une politique économique non coopérative, par exemple une politique de désinflation salariale visant à renforcer sa compétitivité au détriment des autres pays membres de la zone, il contribue à accroître la polarisation de l’activité au point de concentrer la production sur son territoire au détriment des autres territoires.…  Seguir leyendo »

Plusieurs causes expliquent la crise, qui ont conduit à une perte de confiance brutale à l’automne 2008 et à un désendettement des ménages et des entreprises qui peut être durable. La question de la sortie de crise est controversée : sortie plus ou moins rapide ou bien dépression durable. Que faut-il en penser ?

La crise résulte d’abord de l’excès de création de liquidités, au plan mondial, depuis 2001, qui a favorisé la montée de l’endettement des ménages et des entreprises dans l’ensemble du monde anglo-saxon et dans certains pays de la zone euro, ainsi que la spéculation sur les marchés des matières premières.…  Seguir leyendo »