Christine Rebreyend-Surdon

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de septiembre de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le plan Borloo d’électrification générale de l’Afriquea dû replier son ambition. Seule « proposition » de la France à l’Afrique lors de la COP21, demander 50 milliards d’euros à un fonds vert aussi poussif que convoité s’est révélé illusoire. La France n’a annoncé qu’un engagement de 2 milliards d’ici à 2020 – auxquels s’ajoutent 6,8 milliards promis par d’autres pays pour installer 10 GW.

L’aide publique au développement reste, elle, au plus bas, malgré les « objectifs de développement durable » pour 2030adoptés à l’ONU en 2015, qui incluaient« une énergie abordable, propre et fiable pour tous ».

L’Union africaine s’est donc recentrée sur la très active Banque africaine de développement, aux objectifs ambitieux mais aux moyens financiers limités.…  Seguir leyendo »