Christine Rodier

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Si manger halal pour les français de confession musulmane renvoie factuellement à des interdits alimentaires propres aux préceptes religieux de l’islam, cette pratique n’explique pas pour autant comment un individu s’approprie cet interdit. Nous allons essayer dans notre propos suivant de déconstruire ce que nous appelons l’approche “essentialiste” des populations dites “musulmanes”, forme de “catégorisation” de l’être musulman pour montrer au contraire que la consommation halal s’imbrique dans une libération des pratiques alimentaires définissant des appartenances et pratiques multiples.

Dans l’approche “essentialiste”, le rapport à l’islam serait le seul référent à déterminer le rapport à la citoyenneté : un musulman en accord avec les principes de la République serait un musulman “laïc”, “soft” ou encore “modéré”.…  Seguir leyendo »