Claude Calame

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir del 1 de noviembre de 2006. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le premier ministre hongrois, Viktor Orban, incarne le dirigeant démocratique devenu «illibéral». Budapest, Hongrie, août 2023. — © MARTON MONUS / REUTERS

A quelles conditions certaines démocraties modernes d’Europe seraient-elles devenues «illibérales»? Et comment est-il possible d’échapper aux manifestations d’autoritarisme d’un gouvernement qui, démocratiquement élu, se réclame des valeurs libérales? Parmi les interlocuteurs d’Olivier Meuwly dans son interrogation sur le long chemin vers la «démocratie libérale» offerte au lectorat du Temps en juillet dernier, Andreas Gross rappelle à raison que la qualification d’«illibéralisme» remonte à Fareed Zakaria. Dans son ouvrage L'Avenir de la liberté (2003), le journaliste et politologue états-unien d’origine indienne désignait sous ce nom les dérives autoritaires de pays tels les Etats-Unis eux-mêmes, où les libertés politiques prenaient le pas sur les libertés civiles.…  Seguir leyendo »

Les alentours du camp d'Idomeni, en Grèce, le 20 mars 2016. © Matt Cardy / Matt Cardy

La zone sud de la «jungle» abritant près de Calais, dans des conditions de grande précarité, plus de 3000 migrantes et migrants a été la victime de la violence destructrice des CRS. Mêmes violences qu’à plus de cent reprises pour les évacuations des campements Roms ces derniers mois. Ce nouvel acte de répression gratuit et cynique requiert un peu d’histoire.

L’histoire des jungles

Dès la fin des années 90, fermeture près du port de Calais du Centre de Sangatte géré par la Croix-Rouge, sur ordre de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur. Établissement dans la lande autour de Calais des «jungles», dans l’insalubrité et la vulnérabilité les plus totales, évacuées détruites en septembre 2009 sur l’ordre d’Eric Besson, ministre de la migration et de l’identité nationale dans le gouvernement Sarkozy.…  Seguir leyendo »

3419 migrantes et migrants morts en Méditerranée en 2014, 300 dans la seconde semaine de février 2015 au large de Lampedusa; s’y sont ajoutés 400 disparus le deuxième week-end d’avril, 40 nouveaux morts mercredi dernier et 700 ce week-end. Tel est le dramatique bilan de la politique de fermeture des frontières menée par l’Union européenne, de Ceuta et Mellila en face de Gibraltar au fleuve Evros en Grèce du Nord. La France n’échappe pas à cette politique d’érection de murs contre les migrants. Non pas en Méditerranée, mais à Calais, où tous les campements de migrants viennent d’être évacués pour être réunis loin de tout, dans un «bidonville d’Etat».…  Seguir leyendo »