Colectivo

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2007. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Il y a un an, alors que l’épidémie de coronavirus était en expansion rapide, une note de l’OMS exposait les deux stratégies sanitaires envisageables : contenir l’épidémie ou l’éliminer. La première stratégie, dite de mitigation ou d’aplatissement de la courbe, a été celle adoptée par l’exécutif : elle vise à limiter le taux de reproduction épidémique pour maintenir les services de réanimation en dessous de la saturation. Cette stratégie, qui impose à la population des contraintes considérables pour une durée indéfinie, a conduit à un haut plateau épidémique faisant 400 morts et 20 000 contaminés par jour. L’absurdité de ce choix est évidente : puisque le contrôle s’effectue sur le taux de reproduction, l’épidémie pourrait aussi bien être contenue sur un plateau très bas sans demander d’effort supplémentaire.…  Seguir leyendo »

Apenas finalizadas las conmemoraciones del centenario del final de la Primera Guerra Mundial, CIVICO Europa, la civic tech europea Make.org y diversas personalidades lanzan en los veintiocho Estados miembros de la Unión Europea una campaña cívica, no partidista, de movilización y de reapropiación del proyecto europeo por los ciudadanos: #WeEuropeans.

El próximo 22 de marzo tendrá lugar un Congreso de europeos en el Parlamento, la casa de los ciudadanos de la Unión. Ciudadanos de todos horizontes, artistas, representantes del mundo de la educación, de la cultura, de la ciencia, de la empresa, de los sindicatos y de los medios de comunicación se reunirán en el marco de este foro transnacional para compartir una agenda ciudadana resultado de la mayor consulta popular jamás realizada.…  Seguir leyendo »

Beyrouth, Paris, Tunis : en une dizaine de jours, des attentats terroristes – tous revendiqués par Daesh – ont déchiré le quotidien, brisé des vies, ébranlé des sociétés entières. D’une gravité exceptionnelle, ces événements nous obligent à un difficile travail de réflexion et d’analyse critique. Avec le recul, on ne peut qu’être frappé par la force des symboles utilisés par les terroristes – rue de marché à Beyrouth, cafés, salle de concert et stade de foot à Paris, bus transportant la garde présidentielle à Tunis, c’est-à-dire le symbole d’un pouvoir ayant reçu le prix Nobel de la paix et parvenant, non sans obstacles, à organiser une transition démocratique.…  Seguir leyendo »