Denis Bauchard

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

L’assassinat de vingt et un coptes égyptiens confirme ce dont on se doutait déjà, la volonté de l’Etat islamique (EI) d’affirmer sa présence et son influence en Libye. Se réclamant jusqu’alors d’Al-Qaida, certains éléments du mouvement Ansar ach charia semblaient depuis quelques mois se tourner vers Daech. La vidéo, publiée le 15 février par l’organisation terroriste, ne laisse plus de doutes. Reprenant la rhétorique habituelle du mouvement, cette nouvelle action de l’EI poursuit plusieurs objectifs : terroriser tout opposant à son influence ; recruter de nouveaux combattants ; provoquer des réactions en Occident qui puissent être exploitées comme stigmatisant les musulmans ; désigner l’Egypte comme un nouvel ennemi.…  Seguir leyendo »

La situation en Irak ces derniers jours ne laisse pas d’être préoccupante. Le mouvement djihadiste incarné par l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), en Syrie, a engagé une offensive qui, après la prise de Mossoul (nord), menace Bagdad et le gouvernement du premier ministre, Nouri Al-Maliki.

L’Irak n’a toujours retrouvé ni stabilité ni sécurité dix ans après l’intervention américaine de 2003, dont les conséquences désastreuses apparaissent de plus en plus évidentes. Le proconsul américain, Paul Bremer, qui, en décidant, dès sa prise de fonctions en 2003, de dissoudre le parti Baas et l’armée irakienne, forte à l’époque de 400 000 hommes, a pris une lourde responsabilité en détruisant les bases de l’Etat irakien.…  Seguir leyendo »

Deux semaines après le départ précipité du président Ben Ali et l’ivresse de la liberté de la victoire qu’a procurée la “Révolution du Jasmin”, le temps de la réflexion est sans doute venue. Quelles réponses à apporter aux interrogations légitimes que l’on est en droit de se poser à propos de cet événement sans précédent dans le monde arabe. Etait-il prévisible ? La perspective de l’instauration d’une démocratie en Tunisie est-elle une menace pour les régimes autoritaires arabes ? La diplomatie française s’est-elle fourvoyée et a-t-elle manqué de clairvoyance ?

Tout d’abord, on rappellera que la surprise a été totale et ceci pour tout le monde : pour l’opinion comme pour les autorités en France et ailleurs, pour les commentateurs comme pour les diplomates, et… pour les Tunisiens eux-mêmes.…  Seguir leyendo »