Didier Billion

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Las dos primeras semanas del mes de junio en Turquía estuvieron marcadas por un movimiento de protesta que reveló parte de las contradicciones de la sociedad. Más allá de la emoción suscitada por el uso excesivo de la violencia por las fuerzas policiales contra los manifestantes, cabe formular algunas reflexiones políticas.

La primera reside en el hecho de que el movimiento no fue previsto por nadie. Si, durante estos últimos años, se habían producido diversos movimientos de contestación social en Turquía, ninguno de ellos había llegado a desarrollarse. ¿Por qué este, salido del pequeño parque de Gezi, se ha expandido tan rápidamente y con tal amplitud?…  Seguir leyendo »

Le 19 mai dernier, le président Obama a créé une certaine surprise en se prononçant pour la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967, idée qu’il avait déjà esquissée en septembre 2009 devant l’Assemblée générale de l’ONU, avec “des échanges [de territoires] sur lesquels les deux parties seraient d’accord”. Les Palestiniens, pour leur part, devraient alors reconnaître Israël comme un Etat juif et accepter un statut d’Etat démilitarisé pour la Palestine. Dans le même discours, Barack Obama critiquait brutalement le projet des Palestiniens de proclamer leur Etat lors de la prochaine Assemblée générale de l’ONU en stigmatisant des actions symboliques qui ont pour but d’“isoler Israël aux Nations unies”.…  Seguir leyendo »

La première réside probablement dans le fait que la Syrie reste un des Etats de la “ligne de front” dans le conflit israélo-palestinien. Une partie du territoire syrien, le plateau du Golan, d’une forte valeur stratégique pour Damas, a été occupée en 1967 puis annexée en 1980 par l’Etat hébreu, au mépris du droit international. Depuis lors, la Syrie n’a jamais accepté de compromis et incarne au sein du monde arabe un des symboles de la résistance à l’entreprise sioniste. C’est aussi dans ce cadre que Khaled Mechaal, principal dirigeant du Hamas palestinien, vit à Damas depuis de nombreuses années. En outre, nous savons les liens étroits qui existent avec le Hezbollah libanais.…  Seguir leyendo »

Ce sont les menaces d’un bain de sang lancées par le colonel Kadhafi à l’encontre de la population de Benghazi qui ont justifié le vote de la résolution 1973, le 17 mars 2011, au nom de la nécessaire protection de populations civiles menacées. Il fallait une majorité de neuf voix et aucun veto pour son adoption. Au final dix mains sur quinze se sont levées, Russie, Chine, Allemagne, Inde et Brésil s’abstenant.

D’un strict point de vue diplomatique ce vote constitue un succès pour la France qui a été a la manœuvre pour rallier les hésitants et accélérer le processus onusien.…  Seguir leyendo »