Didier Marteau

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La proposition à l’étude chez les Banquiers centraux de supprimer les billets et les pièces n’est pas une farce. Elle s’inscrit dans le débat sur la nécessité de faire baisser les taux d’intérêt à un niveau proche de zéro, voire négatif, pour inciter les entreprises à emprunter et les banques à ne pas conserver leurs avoirs sur leur compte Banque centrale.

L’application d’un taux d’intérêt négatif (-0,1 %) sur ces avoirs vient d’être décidée par la Banque du Japon, dans le sillage de la BCE, qui impose aux banques un taux négatif de -0,30 % depuis décembre 2015.

Quelle sera la prochaine étape ?…  Seguir leyendo »

Tel un mythe, le ratio dette sur produit intérieur brut (PIB) s’est imposé depuis deux décennies comme l’un des critères les plus structurants de la politique macroéconomique en Europe.

Il y fait l’objet d’une croyance collective qui associe le non-dépassement d’un plafond à la performance future d’une économie. A tel point que personne ne s’interroge plus aujourd’hui sur le sens économique de ce rapport, pourtant fragilisé par les nouvelles stratégies d’endettement des Etats.

La question est celle de la légitimité économique de la comparaison entre le PIB – c’est-à-dire la somme des revenus produits dans une économie au cours d’une période donnée ; ici une année – et le stock de dette publique.…  Seguir leyendo »