Donatella Rovera

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de abril de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

En pénétrant dans les ruines de Raqqa, ravagée par les bombes, nous savions que nous trouverions une ville dévastée. Ce que nous avons vu dépassait nos pires craintes, même après avoir passé des semaines à écouter les témoignages atroces des civils qui étaient parvenus à s’en échapper.
Cette fois-ci, l’expérience ne nous a pas aidés. Nous n’étions pas prêts pour ces scènes d’apocalypse, aboutissement d’une campagne intensive de quatre mois de bombardements aériens et de tirs de barrage conduite par la coalition menée par les Etats-Unis, de juin à octobre 2017. La guerre contre le groupe armé autoproclamé «Etat islamique» (EI) était censée «libérer» Raqqa.…  Seguir leyendo »

In village after village in the Jabal al-Zawiya region of Syria, northwest of the central city of Hama, the scene was the same: burned-down houses and grieving families who described atrocities by Syrian soldiers — relatives of all ages dragged away and shot, their bodies often set on fire, making them literally part of the military’s “scorched earth” policy.

I spoke to people who are terrified of leaving their homes.

Syrian army positions dot the hills around villages in this region, and the main roads are accessible only through army checkpoints. Even in areas ostensibly under the control of the armed opposition, residents are frightened.…  Seguir leyendo »