Dorothea Bohnekamp

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de Marzo de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Troisième puissance exportatrice dans le monde et grande prêtresse de l’ouverture des marchés, l’Allemagne contemporaine revendique haut et fort les couleurs du libre-échange. Mais, entre fidélité au libéralisme et arrangements avec le nationalisme économique, l’histoire allemande semble naviguer entre ces deux pôles opposés de la politique commerciale. Au XIXe siècle, Friedrich List était l’un des premiers économistes à alerter sur les dangers du libre-échange, défavorable aux pays émergents d’alors (dont l’Allemagne), et à préconiser l’introduction de droits de douane élevés pour leur permettre de rattraper leur retard industriel. Suivant ses recommandations, une union douanière fut instituée en 1834 entre les Etats de la Confédération allemande afin de faciliter le commerce entre eux et de protéger leur production de la concurrence étrangère.…  Seguir leyendo »

La situation préoccupante de l’économie italienne – une dette explosive (130 % du PIB), une croissance faible (1,2 %) et un taux de chômage particulièrement élevé chez les jeunes (33 %) – et les coûteuses promesses électorales de son gouvernement, rangent désormais ce pays, avec la Grèce, au mieux parmi les mauvais élèves de la zone euro, au pire parmi les bombes à retardement en Europe.

Les risques que représente l’économie de la péninsule pour ses partenaires européens sont suivis avec une réelle inquiétude outre-Rhin. Le débat y fait rage sur le système de paiement européen Target 2. Lancée en 2007, cette plate-forme de paiement de l’euro-système, qui implique à la fois les banques centrales et les banques commerciales, exécute les virements les plus importants entre pays de la zone.…  Seguir leyendo »